On prépare

Feu la Mère de Madame

Georges Feydeau
100ème anniversaire de sa mort

feydeau    feu la mere de madame

Feydeau : centième anniversaire de sa mort : 1921/2021

Une comédie « conjugale »

Lucien rentre à une heure indue d'une « équipée » nocturne copieusement arrosée... Il est accueilli au domicile conjugal par son épouse Yvonne, non pas avec un rouleau à pâtisserie, mais avec toute l'acrimonie et les reproches dont elle l'accable bientôt...
Dans cette comédie en un acte de 1910, Feydeau transpose, comme d'ailleurs dans toutes ses oeuvres de cette époque, sa vie personnelle à la scène. Cela nous offre ce sommet du comique, pailleté de bons moments et de rebondissements, que Le Grenier porte - pour la 3ème fois (!) - à son répertoire !...


Feydeau : un monument du Théâtre français

Né en 1862, c'est au collège qu'il signe sa première pièce. A 20 ans, il signe sa première comédie Par la fenêtre , avant de faire représenter, sans grand succès d'ailleurs, Amour et Piano.
Après Tailleur pour Dames (1884), il accède durablement au succès avec M. Chasse (1892), puis Un Fil à la patte (1894), Le Dindon (1896), La Dame de chez Maxim (1899), La Puce à l'oreille (1907), et l'incroyable série des « comédies conjugales » en un acte : Feu la Mère de Madame (1908), On purge Bébé (1909), Mais n'te promène donc pas toute nue ! (1911), ...
Malheureusement pour lui, qui passa sa vie à faire rire, il mourra, atteint de troubles nerveux et interné, le 5 juin 1921.


L' équipe

Patricia Michel

Noëlle Maitrepierre

Jacques Berthomeau

Emmanuel Charrier


Mise en scène : Céline Wignanitz
Scénographie : Philippe Maitrepierre
Lumières : Franck Wignanitz
Illustration musicale : Gautier Maitrepierre, Vincent Michel, Lucie Leclerc

Sur scène : septembre 2021

Lectures théâtrales

Dernière nouveauté de cette rubrique PETIT FORMAT, nos "LECTURES THEATRALES", initiées par trois jeunes comédiens de la Troupe (Lucie Leclerc, Gautier Maitrepierre, Vincent Michel), ont connu leurs "premières" récemment, à la Librairie PAGE 58 de COSNE puis au Café L'Union de Saint-Satur.
De MOLIERE à RIBES, de MARIVAUX à Francis VEBER, un parcours littéraire savoureux et réussi. A bientôt les prochaines étapes.

Prochain rendez-vous : à venir...



Nos partenaires